L'AVEN DE LA SAINTE FEMME

BARJAC - GARD

(Fabien DARNE - CESAME)

ACCES

    C'est à la Toussaint 1993 (le 29 octobre), que Mireille Krupa découvre au cours d'une prospection ce petit aven au bord de la piste entre Barjac et l'Aven de la Forestière. Cette piste mène à un ensemble de superbes dolmens (carrefour au bout de 400 m). On prend à droite la DFCI K-5 et au bout d' 1,6 km, avant une citerne, l'aven de la Sainte Femme s'ouvre 3 mètres à droite de la piste au pied des Cèdres Bleus, face à la coupe L5.

HISTORIOUE

    L'entrée, sans doute ouverte naturellement par soutirage est rapidement agrandie (0.8 x 0.3) par Patrice (Ziquet), Marie-Elise et Arnaud Philibert ainsi que Mireille et Daniel Krupa le 30 octobre et livre un puits de 23 mètres.

    Celui-ci est à nouveau descendu à Pâques 1994 par Arnaud et Ziquet qui sont incommodés par la présence de C02. A la sortie, un bloc instable tombe sur les genoux de Ziquet ! Il sera ressorti heureusement sans dommage...

    Papillard (Papy) et Bernard Filiol commencent la désobstruction de l'étroiture terminale au marteau et burin le jeudi de l'Ascension (12 mai 1994). Il y a bien du C02 et un P 15 derrière!

    Fabien Darne (Fab), Bertrand Hamm (Bébert) et Lionel Cotte y retournent le lendemain, percent 4 trous mais ont oublié l'explosif!

    Papy, Ziquet, Bernard et Anne-Cécile Gabet y descendent le samedi 14 mai et essayent de forcer l'étroiture au martin-bureau.Gaz .....

    Philippe Monteil (Philou) et Papy font 2 tirs sur les 4 trous un peu plus tard.

    Début juillet 1994, Bébert, Fab et Jérémie Teyssier font un gros tir à 6 trous avec grosses nausées, grosse peur et ras le bol.

    Le lundi d'après, Bébert, Fabienne Berthomieu, Laurent Ponthus et Jérémie déséquipent la cavité.

    Le 27 mai 1995, Papy et Fab descendent une dernière fois dans ce trou de mort avec une bouteille d'oxygène. Le puits de 15 mètres est ouvert mais trop étroit pour être franchi dans ces conditions.

    Afin d'essayer de régler ce problème de C02, Philou ira même jusqu'à se faire prêter un gros aspirateur afin de tester sa capacité de dépression en aspirant l'intérieur de sa voiture depuis le 13èmc étage de son immeuble (environ 40 mètres!). Ca marche mais nous n'avons jamais concrétisé...

DESCRIPTION

    Ce trou se présente sous la forme d'une diaclase étroite orientée 310, offrant une première verticale de 23 mètres, fractionnée au niveau d'un rétrécissement et une seconde d'une quinzaine de mètres, non descendue!
 
 

 Topographie
Plan 
Fichier .tiff

 
 Retour menu